ISO 45001 : Pour une entreprise sereine!

Tous les jours, de nombreux collaborateurs meurent dans le monde à cause des accidents du travail ou en raison de nombreuses maladies fatales en relation à leurs activités professionnelles. Pour certaines entreprises qui avaient une double certification ISO qualité et environnement, s’il y avait une norme internationale en SST, alors ces différentes mortalités auraient pu être réduites. Ainsi, pour réduire considérablement les risques relatifs à la santé et à la sécurité au travail au sien des entreprises ou organisations, la norme ISO 45001 a vu le jour. Découvrez ici l’essentiel de ce que vous devez savoir sur la norme ISO 45001.

Qu'est-ce que la norme ISO 45001 ?

La norme ISO 45001 représente la première norme mondiale qui traite la santé et la sécurité au travail. Elle désigne également un système de management de la santé et de la sécurité au travail. En effet, l’objectif principal de la norme ISO 45001 est la mise en place d’un cadre de travail digne de confiance et sain pour le commun des collaborateurs et des visiteurs par la direction d’une structure ou d’un organisme.

Ainsi, pour qu’un organisme arrive à améliorer la santé et la sécurité des travailleurs afin de réduire les risques et la mortalité, il doit prendre en considération les facteurs prévus par la norme ISO 45001. Parmi les facteurs, on retrouve la maîtrise de tous les paramètres capables d’engendrer les maladies, les troubles et parfois la mort en réduisant les conséquences négatives sur la santé physique, mentale et la capacité cognitive d’une personne.

Pour plus de précisions, la norme ISO 45 001, même si elle s’appuie sur l’OHSAS18001 qui n’est autre que l’ancienne convention s’agissant du SST, est une nouvelle norme internationale. Ainsi, sur le plan organisationnel, les structures devront réviser leurs principes analytiques et leurs méthodes de travail en vigueur pour se conformer.

Quelle différence entre ISO 45001 et OHSAS18001 ?

Image Sécurité travail

Pour une mise en œuvre plus judicieuse de la norme ISO 45001, il convient de montrer la différence qui existe entre ISO 45001 et OHSAS18001. En réalité, il existe plusieurs différences entre ces deux normes dans certains domaines.

Cependant, la différence majeure est que la norme ISO 45001 met plus l’accent sur le contexte organisationnel. Les organismes doivent détecter la majorité des facteurs internes et externes qui ont un effet significatif sur la concrétisation des objectifs de managements de la santé et de la sécurité au travail. Par contre, le référentiel OHSAS18001 est tout simplement orienté sur le management des risques en matière de la SST et les autres difficultés internes aux organismes.

Autres différences

La norme ISO 45001 fait appel à une méthode processus, alors que l’OHSAS18001 élabore une procédure. De plus, il existe une dynamique dans la globalité des articles d’ISO 45001 ; tel n’est pas le cas du référentiel OHSAS18001. Cet outil prend seulement en compte l’analyse des risques, pendant qu’ISO 45001 tient compte non seulement de la gestion des risques, mais également des opportunités. Ensuite, dans la norme ISO 45001, les différentes opinions des acteurs sont intégrées aux processus contrairement au référentiel OHSAS18001.

Ainsi, avec la nouvelle norme ISO 45001, le management de la santé et de la sécurité ne sera plus analysé de façon isolée. Cela représente une amélioration dans le traitement de la SST. Toutefois, bien qu’il y ait des différences entre l’ISO 45001 et l’OHSAS18001, il sera très facile à un organisme qui a correctement exploité l’approche de management du référentiel OHSAS18001 d’adopter la nouvelle norme ISO 45001.

Quelles sont les exigences de la norme ISO 45001 ?

La norme ISO 45001 facilite la triple certification en ce sens que sa structure correspond aux normes de management ISO 9001 et ISO 14001 lorsqu’on se base sur les versions 2015. Ainsi, elle est applicable à tous les types d’organisation, quels que soient leur capacité, leur service, leur produit et même leur domaine d’activité. Cependant, les exigences de la norme sont diversifiées et s’étendent sur de multiples domaines.

L’amélioration continue

L’amélioration continue était un principe de plusieurs normes précédentes. Même si la norme ISO 45001 n’impose aucun niveau d’amélioration aux entreprises, il revient à ces dernières de statuer sur les améliorations qu’elles jugent raisonnables. Toutefois, ce sont les auditeurs et les structures ayant en charge la certification qui décideront après si les améliorations sont importantes et sont honorées.

Le modèle PDCA

La méthodologie classique PDCA est une exigence importante de la norme ISO 45001 et signifie planifier, faire, vérifier et agir. En effet, en mettant en application ce modèle en quatre étapes, les organismes ont la possibilité de gérer correctement et perfectionner leur management en matière de la SST.

Le leadership

La mise en place d’une démarche SST visant à améliorer les conditions de vie des travailleurs ne peut aboutir sans un engagement effectif de la direction. Pour cela, la norme ISO 45001 a prévu plusieurs exigences envers les organisations.

Les collaborateurs acteurs

Pour la norme ISO 45001, la participation des salariés et de leurs responsables dans la clairvoyance de la gestion des risques est impérative pour un meilleur fonctionnement de la SST. Cela passe donc par la consultation et la participation ou coopération des acteurs dans la prise de décision. De plus, la norme stipule que toutes les catégories de travailleurs doivent être impliquées dans la démarche.

L’organisation et son écosystème

La norme ISO 45001 ordonne aux structures de réfléchir pour bien discerner leur contexte. En effet, elles ont l’obligation de prendre en considération les répercussions directes et indirectes que le système de management peut avoir sur le contexte interne, externe et environnemental. Il faut également noter l’intégration du concept de parties intéressées dans la norme ISO 45001. Ainsi, il revient aux organisations de mettre en place un processus dans le but d’élaborer une liste des parties intéressées qui sont indispensables pour le système de management d’une part. D’autre part, elles doivent également tenir compte des exigences et des attentes de ces parties.

Approche basée sur tous les risques et les opportunités

La plupart du temps, une démarche SST prend appui sur l’évaluation des risques du travail comme les risques chimiques, les chutes et autres. Ainsi, les décisions sont prises pour mettre en place des actions de prévention. Au-delà de la prise en considération de risques professionnels, la norme ISO 45001 prend également en compte les risques qui sont en relation au système de management à travers son élaboration, sa mise en marche, son fonctionnement et sa tenue à jour.

Cependant, cette norme préconise également que les organisations doivent être en mesure de déterminer les opportunités d’amélioration directe de la performance SST. Elles doivent aussi définir les opportunités d’amélioration du système de management.

La sécurité, la santé, les principes de prévention, la prise en compte des changements et l’intégration de la chaîne d’approvisionnement sont également de très importantes exigences de la norme ISO 45001.