L’importance du management environnemental pour une entreprise

Si les activités personnelles des hommes ont des impacts négatifs sur la nature, il est clair que les dégâts causés par les activités professionnelles sont plus importants. Quel que soit le secteur d’activité, les entreprises sont une source importante de pollution à travers les déchets qu’elles produisent. Elles sont également une cause de la dégradation des ressources naturelles à travers leurs activités et entrainent la destruction du cadre de vie des riverains. Face à cette préoccupation qui prend une ampleur de plus en plus importante, le management de l’environnement est la solution trouvée pour réduire l’impact de ces structures. En quoi consiste ce système et quels sont ses avantages pour une entreprise ?

Le management environnemental, qu'est-ce que c'est ?

Le concept de management environnemental consiste à intégrer l’importance de l’environnement dans les travaux de gestion quotidienne des entreprises. À cause de l’impact des activités sur la nature, cette pratique s’est imposée à de nombreuses sociétés. Elle permet ainsi de répondre aux exigences de la loi qui demande aux firmes un comportement de plus en plus écoresponsable.

Au-delà de l’aspect obligatoire de la gestion environnementale, cette démarche est le résultat d’une prise de conscience des entreprises elles-mêmes de leur impact sur la nature. Cet éveil se traduit donc par la mise en place d’un système de management environnemental (SME). Il prévoit qu’une société doit considérer toutes les inquiétudes écologiques liées à ses opérations. Au nombre de ces interrogations, il faut retenir :

  • Les questions de la pollution atmosphérique ;
  • La gestion des déchets et l’éventualité de la contamination des sols aux alentours ;
  • La gestion des eaux usées, mais également celle des eaux environnantes ;
  • La diminution des changements climatiques ;
  • L’utilisation des ressources de manière efficiente.

Lorsque les entreprises réussissent à mettre en place leur SME, elles franchissent l’étape suivante qui consiste à lui accorder une reconnaissance officielle. Elles se servent pour ce faire de la norme ISO 14001 et du règlement EMAS.


En savoir plus sur la norme ISO 14001

Quelles sont les étapes de la mise en place d'un SME ?

La mise en place d’un SME est une démarche s’effectuant en plusieurs étapes qui définissent un cycle. Chaque niveau a donc pour but d’améliorer le niveau suivant. Parmi ces étapes, il faut retenir :

  • Une analyse de la situation environnementale qui permet de faire l’inventaire des dégradations dues aux activités et la définition des facteurs d’impacts ;
  • La mise en place d’un programme d’actions qui sera en adéquation avec les résultats obtenus de l’analyse effectuée ;
  • La mise en pratique sur le terrain du programme d’actions établi ;
  • Le contrôle et le suivi de l’exécution de ce programme dans les normes. Au cours de cette étape, il sera possible d’apporter des modifications ou des adaptations aux procédures pour les adapter le mieux possible aux réalités du terrain.

Pourquoi mettre en place un système de management environnemental ?

Depuis plusieurs années, les sirènes d’alarme ont retenti à propos de l’importance de protéger la planète et de la protéger pour les générations futures. Ce cri de détresse relayé par les politiques, les scientifiques et les médias a poussé les consommateurs à tenir compte du critère écologique dans la sélection d’un produit.

L’objectif fixé par le SME consiste donc à pousser les entreprises à améliorer volontairement et de manière constante leurs performances environnementales. Cette démarche concerne non seulement leurs sites de productions industrielles et leurs activités, mais également leurs services et leurs produits.

Le système de management environnemental permet donc de :

  • Maitriser les différents risques écologiques qu’un site peut causer à l’environnement ;
  • Respecter les règles imposées par la loi et mettre les mesures en œuvre pour dépasser les premiers objectifs ;
  • Avoir une parfaite maitrise des couts engendrés par les déchets en faisant une politique judicieuse d’économie d’énergie et de matière première ;
  • Optimiser les rendements du système de gestion mis en place ;
  • Donner une valeur et un impact plus forts à l’image des entreprises auprès du public ;
  • Se différencier des pratiques de la concurrence ;
  • Tenir vis-à-vis des clients, des riverains, des assureurs, des partenaires et même du personnel une communication transparente à propos des activités et de la gestion environnementale.

Quels sont les avantages d'un SME pour une entreprise ?

Il existe une multitude de raisons qui orientent les organismes ou les sociétés vers l’adoption d’une stratégie d’amélioration de leur performance environnementale :

  • Améliorer l’engagement des employés et l’implication de la direction dans les activités ;
  • Réussir à atteindre les objectifs qui sont liés aux questions de l’écologie dans la gestion des entreprises ;
  • Donner à l’entreprise une bonne réputation grâce à une politique de communication idéale et renforcer la confiance que lui accordent les différents partenaires ;
  • Prouver auprès du public la conformité des activités menées aux règles actuelles et futures ;
  • Permettre aux fournisseurs de bénéficier d’une meilleure performance environnementale en les associant aux systèmes d’activités, etc.


En savoir plus sur la formation ISO 14001

Le management environnemental : comment en faire un avantage concurrentiel ?

La démarche de management environnemental apporte plusieurs atouts qui permettent à une entreprise ou à un organisme d’avoir un avantage certain sur la concurrence. Au nombre des leviers dont disposent les firmes, il faut citer :

  • La diminution de la production de déchets et par conséquent la réduction du cout de leur gestion ;
  • Une meilleure gestion des matières premières et des énergies qui permet ainsi d’effectuer des économies considérables ;
  • Une amélioration des revenus ;
  • Une amélioration de la qualité des produits et une baisse raisonnable du cout de leur production, ce qui les rend encore plus compétitifs ;
  • Une meilleure relation avec les fournisseurs qui facilite ainsi les différents approvisionnements ;
  • La réalisation de bénéfices importants sur les dépenses sanitaires et sociales, et sur la réduction des responsabilités.

Le choix d’une stratégie de gestion environnementale offre donc aux entreprises un avantage sur la concurrence grâce à deux dimensions importantes : celle de la différenciation qui distingue la firme des autres concurrents et celle des couts qui lui permet d’être plus compétitive.

Il est important de noter que la gestion de l’environnement ne se limite pas à une seule cellule des entreprises, mais doit tenir compte de toutes leurs activités. Elle doit donc être intégrée dans chacune de leurs stratégies et dans leurs pratiques. Pour y arriver, il est important d’associer les responsables et les employés pour renforcer leur motivation.