Téléphone : 06 87 43 74 81 – Email : contact@certi-process.fr

Management santé et sécurité au travail

Dans la sphère professionnelle, il existe un élément clé qui joue un rôle important dans le bien-être des salariés. C’est la santé et la sécurité au travail. Il a même été consacré dans la convention N° 155 de l’Organisation internationale du travail. La SST représente tout simplement l’ensemble des disciplines visant à réduire ou à supprimer les effets nocifs du travail sur le salarié et son environnement. Ceci constitue l’un des défis permanents qu’essaient de relever les acteurs du monde professionnel.

Qu'est-ce que le management santé et sécurité au travail ?

Le management Santé et sécurité au travail est la gestion de ce qui est considéré comme les structures organisationnelles de base de l’entreprise. En d’autres termes, le management santé et sécurité au travail désigne les techniques mises en place par l’entreprise dans son système de management global pour prévenir les risques professionnels. Négligée, violée ou respectée, la SST fait, nonobstant les débats, partie de la vie de l’entreprise. La santé et sécurité au travail a vu le jour au cours de la révolution industrielle. Cette notion ordinaire de nos jours a été créée afin de trouver une forme de sécurisation des femmes et enfants, travailleurs les plus vulnérables.

Image Sécurité travail

Quelle est la place de la santé et sécurité au travail dans l'entreprise ?

Les normes internationales en matière de SST sont connues et adoptées par presque toutes les nations. Elles obligent les entreprises, mais aussi la fonction publique à fournir et à promouvoir un lieu de travail sûr et salubre. La SST a pour objectif d’améliorer les conditions de travail et de vie des salariés. D’ailleurs, pendant longtemps, on évoquait le terme « hygiène, sécurité et conditions de travail » pour parler de SST.

À présent, la SST constitue un enjeu pour l’entreprise. Il a été constaté qu’une SST encadrée permet à la société d’augmenter ses performances et par extension de jouir d’une rentabilité certaine de son activité. Il n’est donc pas rare de remarquer un véritable engagement des entreprises dans la mise en œuvre de la SST au sein de leur système de management.

Comment optimiser son management SST ?

Il existe différents moyens pour améliorer sa politique de management SST. La santé et sécurité au travail est une démarche interdisciplinaire. Elle met en évidence aussi bien les employés que les dirigeants. En réalité, toute situation de travail est à l’origine de risques. C’est dans le but de réduire le danger physique et aussi moral auquel est exposé le travailleur dans l’exercice de ses fonctions que l’entreprise doit optimiser son management SST.

Pour ce faire, elle doit mettre en place des objectifs. Ce sont :

  •  La formation des dirigeants et managers : elle est importante pour mieux appréhender la réalité du bien-être au travail ;
  • L’adoption de la norme ISO 45001 : publiée en 2018, c’est une norme internationale qui définit les lignes directrices des systèmes de management de santé et sécurité au travail.

Ces objectifs qui impliquent l’engagement du top management ne peuvent se réaliser sans le soutien des travailleurs. La SST n’est pas seulement un ensemble de procédures ou de mesures à appliquer. Pour qu’elle soit efficace, il faut aussi exiger l’apport des salariés. Cet apport se résume en la motivation. En réalité, il est important pour l’organisation de déceler au sein du personnel des leaders au niveau inférieur. Ce sont ces derniers qui seront en mesure de motiver leurs collègues afin que soient respectées les normes régulant la santé et sécurité au travail au sein de l’entreprise. Il faudra donc penser à former, sensibiliser ces leaders aux enjeux, intérêts qui sous-entendent la SST.

Qu'est-ce que la norme ISO 45001 ?

La norme ISO 45001 est un système de management qui repose sur l’amélioration continue de la SST et sur le processus PDCA ou Plan, Do, Check et Act. Elle n’est pas obligatoire, mais elle présente un grand intérêt pour les entreprises. La norme ISO 45001 est volontaire. Elle permet à l’organisation de décider par exemple des améliorations qu’elle estime exécutables.

De plus, avec le processus PDCA, l’entreprise contrôle à travers ses quatre cycles le management de sa SST. À l’étape de planification, l’entreprise définit son activité et le contexte d’application de la SST. L’entreprise procède ensuite à une analyse des risques, identifie les dangers et y adjoint les exigences légales.

Une fois les risques entreprise connus, un plan d’action peut ensuite être défini pour répondre aux situations d’urgence. Enfin, pour vérifier les mesures prises et exécutées, l’entreprise mettra en place un audit système. Ceci permettra, grâce à des reportings et des revues de direction, de veiller à la conformité des résultats obtenus avec les exigences.


  En savoir plus sur la norme ISO 45001

Pourquoi choisir d'appliquer les exigences de la norme ISO 45001 ?

La norme ISO 45001 est certes, comme nous l’avons dit, volontaire et libre. Cependant, l’entreprise doit appliquer ses exigences en raison des nombreux enjeux que cette norme implique. Les exigences émanant de la norme ISO 45001 représentent un cadre de référence destiné à réduire les risques professionnels.
Ces exigences appliquées améliorent les conditions de travail des salariés. Une entreprise dont le management SST est inefficace est sujette à une productivité basse. Les retraites anticipées pour cause de maladies et accidents de travail, le taux d’absentéisme qui en découlent plombent l’entreprise. Cette dernière peut donc réaliser un chiffre d’affaires pas assez important.

Notons également que l’organisation qui ne s’assure pas de fournir à ses salariés un cadre de travail sain et sécurisé s’expose à des poursuites judiciaires. On ne peut citer le nombre de procès retentissants ayant opposé multinationales et salariés. Dans la majeure partie des cas, l’entreprise se retrouve à débourser de grandes compensations financières. Enfin, un management SST défaillant engage la responsabilité sociétale de l’entreprise qui devra se défendre contre les accusations de consommateurs.

Il urge donc en fin de compte que les entreprises et même le secteur public fassent de l’application de la norme ISO 45001 l’une des priorités de leur politique de santé et sécurité au travail. Voici ce que vous devrez retenir de la SST !


En savoir plus sur la formation ISO 45001